De Seraing à Pékin

Sarah FAUTRÉ et Marc MONACO

44 min 29 - 2011

  • Bruits (Bruxelles)

Grandeur et décadence de la sidérurgie wallonne. À Seraing, la mémoire de la crise des années 1980 est encore vive. La fermeture de l’aciérie se fit dans la douleur : pendant un an, le nouveau groupe propriétaire chinois envoya des centaines d’ouvriers pour démanteler le site. Ces travailleurs d’un autre monde, exploités et mal traités, démontèrent les usines devant les yeux des anciens ouvriers réduits à l’impuissance.

  • diffusé sur radio Panik (Bruxelles) le 4 mars 2011
  • diffusé lors du neuvième festival Longueur d’ondes le 1er décembre 2011

accueil contact les contraintes proposer un son auteurs en savoir plus ? liens